L’histoire de Valhorizon Petite Enfance

L’histoire des accueils Petite Enfance sur le territoire

Elle débute en 1986, par l’ouverture d’une halte-garderie associative, crée par un groupe de parents qui avaient besoin d’une solution de garde.
Au fil des années, les structures d’accueil du jeune enfant se développent et se multiplient. En 1993, la Maison de la Petite Enfance ouvre ses portes. Puis en 2010, c’est la crèche des Crayons Verts et en 2013, la micro-crèche.
En parallèle, les Relais d’Assistants Maternels  se développent : le premier RAM ouvre en 1995 à Trévoux, à la Maison de la Petite Enfance , le second en 2010 dans les locaux des Crayons Verts et le troisième en 2015 .

 

Une des quatre crèches de Valhorizon Petite Enfance , située à Trévoux , 01600: la La Maison de la Petite Enfance .

Les premiers accueils de la Petite Enfance

En 1986, ouverture d’une halte-garderie associative, grande rue en 1986 créée par un groupe de trévoltiens, suivie de la création d’une mini crèche de 18 places puis de 20, installée  dans l’ancienne propriété  »Tournesol ».

La halte-garderie de l’ALATFA rue de la gare intègre la nouvelle association valhorizon, créée en janvier 1990.

Chaque structure garde  son fonctionnement propre et indépendant : on ne parle pas encore de projet pédagogique commun.

 

La création de la Maison de la Petite Enfance

La construction de la Maison de la Petite Enfance devait dans un premier temps se situer rue du bois, dans le parc des cèdres, dans le cadre  d’un projet intergénérationnel mais le terrain peu propice à un bâtiment adapté. Il est alors décidé de construire une extension au bâtiment existant de la halte-garderie de l’ALATFA.

Le plaisir participe au développement de l'enfant à Valhorizon-petite-enfance-La maison de la Petite Enfance accueillera temporairement des classes maternelles.

Les travaux débutent en juillet 92 et s’achèvent au printemps 1993 avec l’ouverture le premier mars 2013.

Elle accueille alors dans une des ailes une mini crèche de  20 enfants à temps plein et dans l’autre une halte-garderie de 20 places.

 

 Un premier projet pédagogique commun

L’ouverture de la MPE nécessite un recrutement pour le secteur crèche, la halte-garderie n’étant que la fusion des deux anciennes structures. Ce sera le premier pas vers un fonctionnement global des différents accueils avec un règlement et un projet pédagogique commun.

On ne parle pas encore de mutualisation des moyens  et des personnes, les services gardant encore des fonctionnements indépendants

 

La création du pôle Petite Enfance de Valhorizon

En 2001 la transformation des subventions de la caisse d’allocation familiale et la création de la prestation de service (PSU) sont à l’origine de la réorganisation.

Au bout de plusieurs mois de réflexion, de concertation, de questionnements, la création du Pôle Petite Enfance va permettre d’apporter des réponses communes sur les conditions et la qualité des accueils et d’optimiser les moyens.

Durant les années qui ont suivi,  les structures, tout en gardant leur identité, partagent des intérêts et des objectifs communs et apportent des réponses appropriées au profit des usagers.

 

Le RAM, Relais Assistants Maternels

Création du premier relais en 1995 à la maison de la petite enfance.

Première  confrontation entre 2 modes de garde : garde collective et garde à domicile.

De nombreux outils seront mis en place par les équipes pédagogiques pour que tout le monde puisse construire les réponses aux demandes des usagers.

 

En 2007 création du deuxième relais à Saint Didier de Formans.

En 2010 la Communauté de Commune Saône Vallée prend la compétence Petite Enfance et confie la gestion des structures à Valhorizon. Une nouvelle structure de 30 places voit le jour en 2010 à Saint Didier de Formans : Aux Crayons Verts et accueille le relais assistants maternels.crayons-verts

La mini crèche Le Tournesol connaitra une réhabilitation, 9 mois de travaux, et accueillera de nouveau des enfants en janvier 2011.

Ouverture en 2014 de la micro-crèche de Parcieux d’une capacité de 10 places.

La nouvelle communauté de communes Dombes Saône Vallée qui comprend désormais 19 communes, décide l’ouverture d’un troisième relais en janvier 2015 à Ambérieux en Dombes.